Eric Naulleau sera l’un des invités du Quizz Littéraire, le samedi 21 novembre à 14h30.

Petit topo sur le personnage.

Eric Naulleau, invité au Quizz Littéraire du Festival Livres en Tête

Eric Naulleau, invité au Quizz Littéraire du Festival Livres en Tête

Eric Naulleau est né à Baden-Baden en Allemagne, le 11 mars 1961. Il fait ses études à la faculté de lettres à Nanterre. Puis il obtient un mémoire de DEA : Poétique des ruines chez quelques auteurs méconnus du XXe siècle. Eric Naulleau fait par la suite un séjour en Bulgarie comme coopérant, au milieu des années 1980. Il y rencontre son épouse, Veronika, avec laquelle il traduit quatre livres du bulgare et découvre la littérature balkanique.

Il est aujourd’hui éditeur, traducteur, écrivain et pamphlétaire français. Il est l’auteur de pamphlets sur la littérature et les auteurs contemporains (dont Michel Houellebecq). Avec Pierre Jourde, il a écrit une parodie de manuel de littérature, Le Jourde & Naulleau (sur le modèle du Lagarde et Michard, 2004). Il est à la tête de deux maisons d’éditions : L’Esprit des Péninsules et Balland.

Chroniqueur dans l’émission “Ça balance à Paris” sur Paris Première, et sur France Inter dans l’émission de Colombe Schneck, “J’ai mes sources” ainsi que sur TPS Star dans l’émission “StarMag” de Stéphanie Renouvin, Eric Naulleau devient une superstar le jour où il remplace Michel Polac dans l’émission “On n’est pas couché” sur France 2 : la France entière le découvre avec stupeur et admiration, lui dans un premier temps mais surtout ce qui le rendra célèbre pour l’éternité, à savoir son domaine de prédilection, le “clashage” en règle d’un invité.

Avec Eric Naulleau, on est sûr de ne pas tomber dans l’ennui devant son poste de télévision ! Il lui arrive fréquemment de remettre des personnalités extrêmement antipathiques à leur place et, ne serait-ce que pour cela, on a toujours plaisir à le retrouver, quelles que soient les émissions auxquelles il participe. Il a ainsi été affublé de divers surnoms tels “La tête à clash” (Éteignez votre ordinateur), “Le Robespierre cathodique de la culture” (Alexis Macquart, de Marianne) ou encore “Le sniper de Laurent Ruquier”.

2 Responses

  1. Enkii

    S’aller faire nommer pape par les conciles Que dans des cabarets tiennent des imbéciles ? Non, merci ! (1897)

    Répondre

Envie de réagir ?